Vous êtes ici

Huesca

Canyon du rio Vero. Alquézar (trekking)

Cette journée vient clore une série de découvertes des endroits les plus reculés de la Sierra de Guara, avec son lot de canyons, de rios, de falaises abruptes, de cavités, de flore méditerranéenne, de chemins secrets et de vautours nous survolant par dizaines. Elle est aussi la somme de tous les plaisirs visuels et aquatiques que le groupe de Natura a savouré le long de cette semaine.

Canyon de la Peonera (trekking)

Le sud extrême de la Sierra regorge de facettes inédites pour inviter le passionné à de nouvelles balades aquatiques. L'exploration du Canyon de la Peonera est à juste titre une destination privilégiée des amateurs de canyoning et des amoureux des plaisirs oculaires.

Canyon du Mascun (trekking)

Notre accompagnateur n'a rien filtré au sujet de l'étape du jour, laissant seulement échapper que le circuit suivrait une large boucle. Dès les aurores, nous étions tous debout. Tandis que le personnel de l'auberge préparait le petit-déjeuner, j'effectue une courte mise en jambe dans les ruelles de Las Almunias, sous un ciel laiteux. L'architecture du village est entièrement bâti en pierre, depuis les dalles et les escaliers jusqu'aux façades des habitations. De même le seul hôtel en bordure de route est issu de ce matériau noble.

Barranco de San Martín de la Val de Onsera (trekking)

Aujourd'hui nous allons parcourir une nouvelle facette de la Sierra de Guara : le barranco de San Martín de la Val de Onsera. Voyage improbable et hors du temps, qui débute de manière classique et qui, à son point d'orgue, nous fait basculer dans un autre monde jusqu'à son ermitage exceptionnel.

Randonnée aquatique sur le rio Guatizalema (trekking)

La virginité des paysages aragonais dissimule souvent des sites de très grande beauté. Pour les découvrir et les apprécier, il faut se tenir prêt à s'engager dans de profondes forêts et à s'enfoncer dans les canyons, comme pour pénétrer au plus profond de son âme afin de mieux se connaître.

Boucle autour de Nocito (trekking)

La rencontre avec le groupe de Natura s'est effectuée à la gare de Lourdes, tôt dans la matinée. Pressés par le temps, nous nous sommes tous mis en route à bord d'une camionnette. Nicolas notre accompagnateur et chauffeur nous explique le programme de la semaine. Nous voilà quatre hommes et deux femmes embarqués dans une aventure inoubliable et une remontée dans le temps.

Sierra de Guara, au pays des canyons (trekking)

Restant dans la lignée de diversifier mes expériences de trekking sous de nouvelles formes, l'originalité cette fois-ci fut de découvrir le plaisir exquis de la randonnée aquatique. Le cadre choisi ? La Sierra de Guara, au sud des Pyrénées espagnoles. Le circuit allait sillonner des canyons aux profondeurs renversantes et humides, ainsi que parcourir de hauts plateaux et traverser des villages désertés. Durée : 6 jours.

Canyon d'Ordesa, Parc National - Nuit à Gabas, France (trekking)

Au départ de Torla, les excursions aux abords du massif franco-espagnol de Gavarnie sont multiples. Le Canyon d'Ordesa est l'attraction touristique la plus connue. Merveille de la nature, véritable Colorado pyrénéen, Henry Russell disait de lui qu'il était "capable de donner aux anges la nostalgie de la terre" ! Parois vertigineuses, cascades et torrents tumultueux, immense couvert forestier en lutte avec l'univers minéral...

Pic du Mondoto, depuis Nerín - Nuit à Torla (trekking)

Nerín est un lieu privilégié dans les hautes montagnes, une silhouette pittoresque d'une région vivant de l'agriculture. Ce mignon village se découvre avec beauté au petit matin, à travers les ruelles endormies, sous un ciel pur, exempte de parasites nuageux et parfumé d'une senteur fraîche. La journée s'annonçait ensoleillée.

Garganta d'Escuaín - Nuit à Nerín (trekking)

Aux aurores, nous eûmes droit à un roulement de tonnerre dans le lointain. Le chant du coq retentit dans les mêmes intervalles, tandis que le ronflement incessant de l'un des dormeurs précipita notre réveil. Confectionné avant notre lever, le petit-déjeuner fut simple et englouti à la vitesse d'une goutte d'eau se brisant en milles morceaux au contact du sol. La certitude nous saigna le coeur, dès que la pluie se fit davantage bruyante à chaque seconde.

Pages

 

CV de Philippe Manaël